Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de fredanik 1ers voyages de plusieurs mois : l'Afrique ! avant l'Amérique...

Egypte : suite...

fredanik

5 084 E HamPhar filletteSourire réparateur...

Ns profitons que ns sommes chez Ford (entretien ccar), au Caire, le mercr. 28 matin, pour faire le point avec vs ! Mais la connexion ne ns permettra pas de mettre en ligne texte et photos !

Ns sommes donc partis le 22 pour Le Caire, au grand dam de Martin qui quittait sa chère piscine et les coraux et poissons de la Mer Rouge… Arrêt le soir à « Hammam Pharaon »  - ns avions vu une plaque marron indiquant un lieu touristique, à mi-chemin entre Sharm el Sheik et Le Caire. C’est en fait un endroit très visité par les Egyptiens. Le jeudi soir, ns sommes déjà étonnés d’y trouver une petite centaine de personnes qui trempent ds des sources d’eau chaude (sales). Il y a aussi 2 grottes ds la falaise : une basse, où se trouve le hammam naturel et où des gens sont entassés à l’entrée, attendant leur tour, et une haute, que l’on atteint par des escaliers et où des gens semblent prier. Ns campons un peu avant le site, (ns ds la tente, Martin ds le ccar…) près d’une « maison » et d’un « tuyau » qui sort du sable et où plein de gens viennent se laver. Le soir, le jeune bédouin de la maison, où il vit avec son père qui est pêcheur, vient ns offrir un « vrai thé bédouin » : c’est ça le vrai visage de l’hospitalité égyptienne ! Toute la nuit, un vent de sable terrible soufflera et avec la chaleur, impossible de fermer les écoutilles : ns ns réveillerons ensablés ! Ns n’avons toujours pas évacué tout le sable du ccar…

Le lendemain vendredi 23, « dimanche musulman »,dès 6h du matin, ce sont des bus entiers de gens du pays qui déferlent, ainsi que des petits camions bourrés de passagers, certains ayant fait plusieurs centaines de km ! Ns retournons sur le site et c’est impressionnant ! Ce sont plusieurs centaines de personnes partout ! L’entrée du hammam est complètement embouteillée (Fred est invité à aller filmer mais bien sûr, à peine entré, la caméra se couvre de buée !). Le « ruisseau » d’eau chaude est très prisé et les gens se mouillent le corps avec cette eau. Tout le monde ns fait des signes amicaux, demande des photos, et la caméra intrigue… C’est là qu’à nouveau, les Egyptiens montrent leur côté accueillant et gentil que le tourisme et la vie citadine ont malheureusemt fait perdre à beaucoup d’entre eux… Après une baignade ds la mer, ns reprenons la route du désert pour Le Caire via le canal de Suez que ns passerons sous un tunnel. Comme la veille, il fait très chaud, le paysage est monotone. La circulation s’intensifie à l’approche du Caire et devient de + en + anarchique, mais sans agressivité. Ns ns dirigeons vers les pyramides, entre celles de Guizeh et de Saqqarah, où se trouvent 2 campings (d’après notre Routard de 98…). Après avoir traversé le Nil, ns roulerons le long d’un canal d’eau croupie dont les berges sont remplies de détritus pourrissants ds lesquels les gens vivent. Si la nature et les monuments ns ont souvent émerveillés, pour l’instant, notre voyage s’avère être une catastrophe au niveau humain : poubelles, ruisseaux égouts, pauvreté, insalubrité. Même les riches, avec leurs belles maisons et leurs gros 4X4, ont les pieds ds cette merde. Seuls les touristes avec tour-opérateurs sont protégés, passant de l’aéroport aux hôtels et leurs piscines, puis directemt sur les sites. Ns finissons par trouver le camping, vieillot, mais îlot de verdure et de propreté ds ce monde d’ordures. Ns apercevons les pyramides du camping et ns allons les visiter le lendemain. C’est magique d’être là, au pied de cette « merveille du monde », ms ns avons retrouvé l’ambiance désagréable des sites touristiques. Le soir, notre premier et seul voisin arrive : c’est Louis, baroudeur hollandais, qui ns donne plein de tuyaux pour la suite du voyage.

Le dimanche est consacré au départ de Martin le soir (ouf ! il va pouvoir déstresser ! ns, on est tristes de le voir partir…) et le lundi aux formalités : ns allons avec Louis ds divers consulats et obtenons nos visas pour le Soudan. Mardi, c’est Ford qui ns prendra les trois quarts de la journée, pour y retourner le lendemain ! Ns allons avec Louis faire le plein de provisions à Carrefour (hé oui, c’est vrai !) pour préparer notre départ pour la Mer Rouge (ns ne prendrons pas la route du désert à cause de la chaleur). Fred a rencontré une personne au consulat qui lui a dit avoir eu samedi 55° au nord Soudan ! Pour le moment, ns ns contentons de 47 le mardi a-m (44 ds le ccar…). Heureusemt, la fin de la nuit a été fraîche : 25 ds le ccar !

Départ le jeudi 29 pour la côte de la Mer Rouge, parsemée de dizaines et de dizaines d’énormes hôtels en construction, de centaines et de centaines d’éoliennes, de zones d’extraction de pétrole et de gaz. Ns ns arrêtons l’après-midi au monastère de St Antoine : la montée jusqu’à la grotte est chaude mais belle. Le lendemain, ns irons à celui de St Paul (non, Fabien, désolés, t’as pas le tien !), copte aussi et datant aussi du début de l’ère. Les sites et les bâtiments sont magnifiques, oasis montagneuses en plein désert, mais nouvelle déception : alors que le Routard (de 98 d’accord, mais…) parle de la tradition d’hospitalité des moines où tu peux manger et dormir gratuitemt, ils ns mettent à la porte le soir, alors qu’ils ont une énorme enceinte autour du monastère, lui-même entouré d’un rempart… Bref, nuits en bordure des sites, et pas trop près pour St Antoine car la route qui y mène est privée sur 15 km et ils veulent qu’on rejoigne la route principale, très étroite, à 21h30…Bref.

Arrivée sur la Mer Rouge, à Safaqa, ds un camping super sympa (que Martin aurait aimé…), en bord de mer. La plage de sable fin, de beaux coraux mais beaucoup moins de poissons qu’à Sharm el Sheik, des palmiers à l’ombre desquels ns passons l’après-midi car à nouveau, il fait très chaud… Les nuits, qd il n’y a pas de vent, la chaleur est insupportable et commence à ns peser… Ce qui ns pèse aussi, c’est de ne plus pouvoir faire nos 2-3h de balades quotidiennes…

Départ le 5/8 pour Louxor où ns devons retrouver Louis, puis Assouan pour prendre le bateau le lundi 9/8 pour le Soudan, certainemt avec Louis qui connaît très bien ce pays…

 

Commentaires

julie deffontaines 08/09/2010 10:53


Bonjour,


J'aimerais publier votre texte sur le Hammam Pharaon en faisant bien sûr un lien vers votre blog sur mon site (associatif !) intitulé paspourdesprunes et consacré à la publication de témoignages
sur les coutumes et cultures de tous les pays.

Cela vous semble-il possible ?

Bien cordialement
Julie Deffontaines


fredanik 09/09/2010 17:23



Tres volontiers au contraire c,est sympa  Merci Fred Anik



RIBOTTA COLETTE 17/08/2010 16:15


Bonjour,

Apparemment le voyage se passe bien. Comme convenu, j'ai modifié les garanties du camping car à compter du 09/08/2010. Désormais, il n'y a plus de garanties Tous risques. Pensez à nous appeler dès
que êtes de nouveau dans un pays couvert par la carte verte.
Cordialement
Colette


hypolite 09/08/2010 14:49


Un petit coucou de Laragne , nous sommes heureux que tout se passe bien en Egypte. Gros bisous ;)


PatNoéMarceau 03/08/2010 17:53


coucou les amis!!!! je suis contente de vous lire.
je vois que vous etes dans une ambiance ultra chaude!!!!!! j'ai quitté Haiti il y a 15 jours ... la aussi quelle chaleur!!!!!! et quel desastre humain et ecologique. par contre Marceau est super
genial. j'ai vraiment hate qu'il arrive chez nous.... mais c'est pas demain la veille.c'est comme ça.
gros gros bisous à vous 2 . profitez bien de tous ces chouettes moments de voyage.c'est extra ce que vous faites.
Pat,Noé et Marceau la bas


fredanik 04/08/2010 17:42



patience pour Marceau, il finira par arriver ! s'il est en bonne santé, c'est le principal ! bonne fin d'été à vous 2!



monique françois-enimie 02/08/2010 19:05


Et bien cela fait plaisir d'avoir des nouvelles. La châleur doit être effectivement pénible, ici avec nos 30/35° je trouve qu'il fait chaud, alors!!!!
Qui est donc Martin dont tu parles si souvent et qui a baroudé avec vous?
Quant à Louis, ce doit être un précieux guide s'il connait bien la région.
Profitez bien de la mer avant de rentrer au Soudan...
N'êtes vous pas trop fatigués? la récupération doit être dure sous cette châleur... mais en bon baroudeur, vous êtes inoxydable!!!!
Des bisous de la petite france. Sarko est toujours là.... il vous attend... moi aussi...
@++++


fredanik 04/08/2010 17:45



Martin est notre neveu belge qui venait souvent à Briançon et à Laragne, et qui est venu ns faire coucou en Egypte où il a beaucoup souffert ! On est effectivemt un peu flagada et on attend
impatiemmt la fraîcheur des plateaux éthiopiens car le Soudan va être terrible! bisous fred anik