Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de fredanik 1ers voyages de plusieurs mois : l'Afrique ! avant l'Amérique...

Tanzanie sauvage...

fredanik

    9 261 jeune berger massaiiA peine repartis sur Tanga, ns ns ferons encore contrôler 2X sur la piste par la police : ns avions oublié de vs dire que, depuis que ns sommes entrés en Tanzanie, ns n’arrêtons pas de ns faire arrêter- 1X excès de vitesse (45 au lieu de 35 ds un village) –«you are my friend, give me a gift !» -«what is a gift ? we don’t understand !» et ns repartons avec une tape sur l’épaule et le sourire du chef ! Ensuite, ns ns étions -et avions- payé un PV pour non port de la ceinture sur une piste où ns roulions à 20 km/h maxi !!!  

    Après une première nuit sauvage au milieu du sisal, ns trouvons enfin un endroit où l’on peut quitter la route sur une centaine de mètres – c’est exceptionnel et il ne faut pas le rater, même si c’est tôt et qu’il fait chaud. Cela ns permet de passer l’après-midi avec les Massaïs. D’abord 3, puis 4, puis 6 jeunes bergers qui, très vite à l’aise, s’asseyent ds les fauteuils, visitent le ccar, prennent leur première leçon de vidéo, s’occupant de façon sporadique de leur bétail ! En fin d’après-midi, ce sera un groupe de jeunes d’une vingtaine d’années (les Massaïs vivent ensemble par tranches d’âge). Ils ns feront le spectacle en dansant et chantant de manière traditionnelle. Il y en a toujours 1 + européanisé qui parle anglais : ils veulent tous partir aux USA mais espérons que là-bas, les gens n’ont pas de poils sur les bras, car ils sont carrémt dégoûtés par ceux de Fred! Et n’en déplaise aux guides touristiques, que ce soient pour les photos ou les danses, rien ne ns sera demandé - même pas les lunettes, ils les avaient déjà sur le nez !!!

Près de Morogoro, ville où ns ferons des courses, irons difficilemt sur Internet et mangerons de la viande et de l’ugali (porridge de maïs), ns sommes au pied des « montagnes bleues », au milieu des cultures potagères. Ns ferons une grande balade sur les contreforts, en suivant un torrent et ses canaux d’arrosage, comme chez ns. On ns offre une chaise pour ns asseoir ici, de la canne à sucre, des tomates, des mangues là, et des sourires partout ! Ns approchons du parc national de Mikumi traversé par notre route. La savane est complètemt brûlée : comment pourrions-ns voir des animaux ds cette désolation ? Pourtant, à peine la végétation retrouvée, Anik aperçoit au bord de la route 3 éléphants. Bien que ce soit difficile, voire dangereux car il y a beaucoup de circulation, ns ns garons et profitons du spectacle. La scène se représentera 2 ou 3 X. Et, à notre premier phacochère, ns voyons un endroit où ns pouvons quitter la route et ns garer en sécurité. Caméra à l’épaule, Fred part aux fesses du phaco qui ne l’attendra pas : tant pis ! Un camion du parc s’arrête, Anik va voir le chauffeur qui ns appelle : en fait, ns n’avons pas le droit d’être là, pas le droit de ns arrêter, pas le droit de descendre du véhicule, pas le droit de filmer sans payer ! Il ns promet une amende salée (et encore une !) à la porte principale du parc qui se trouve 10 Km + loin. Du coup, ns faisons demi-tour et retournons hors parc pour passer la nuit ! Le lendemain, ns reprenons la route et, si elle est la même qu’hier, si les camions sont toujours aussi nombreux, ns aurons un spectacle animalier complètemt différent de la veille ! D’abord, 1 éléphante et 1 bébé qui traversent la route devant ns ; puis des zèbres ; et même si c’est interdit, ns sortons pour photographier et filmer. + loin, Fred annonce : «des lions !» et c’est vrai : 2 jeunes, pas à 10 mètres ! Peur rétrospective car 2 min avant, 9 282 Mikumi lionFred était dehors pieds nus, à – de 200m de là ! et que dire d’hier où ns étions à peu près au même endroit, loin du ccar, à courser le phacochère… comme quoi il vaut peut-être mieux écouter les gens du parc… Puis ce seront des girafes qui traverseront la route, des buffles qui ns regardent avec un air courroucé, encore des zèbres, des gazelles, des impalas, encore des buffles… enfin + qu’on ne pouvait espérer, et complètemt différent d’hier soir ! Merci au garde du parc que ns avons fui en faisant demi-tour ! Quel safari, gratuit, et digne des + grands parcs !!!

La ville de Mikumi est un autre spectacle : ce seront des camionneurs, des bistrots, des restaurants, des bordels, quelques commerces peu fournis, un petit marché, et des ordures partout.

A nouveau, la végétation sauvage, et les toits en paille des huttes, sont complètemt brûlés, et ce sur une cinquantaine de km en tout ! Ns trouverons refuge pour la nuit ds une carrière de l’immense chantier danois de réhabilitation de la route, dans la vallée des baobabs.

Le 2 décembre, ns remonterons une gorge profonde qui ns amène sur un plateau à 1500m d’altitude, qui change radicalemt avec le fond de vallée verdoyante où ns suivions depuis 50 km une rivière qui abriterait des crocodiles…5 km avant Iringa, ns ns arrêtons pour dormir, et passerons l’après-midi avec les briquetiers. Et dans 450 km, la frontière zambienne !

Commentaires

patnoemarceau 14/12/2010 22:58


coucou!!!! alors ou étés vous maintenant?? 10 jours sans nouvelles.........
et bien pour ma part; je décolle le 27 décembre vers Marceau(le jours de ses 5 ans , c'est pas génial??)en espérant le ramener le 4 janvier en France.
je vous raconterais tout ça en détail.
gros bisous à vous et à très bientôt.
PAt et ces gars


manu et mary 13/12/2010 18:33


Coucou,
vous nous faites encore rêver...continuer...continuer!
Faites attention à vous et si vous voulez des bonnes adresses sur la Namibie, dites le nous....ça en regorge!
bises


les rollands 05/12/2010 17:11


on vous envoit les trois Beaux. yves est dans les "starting bloc" débordé le frangin... on vient de les quitter après l'anniv d'Annaelle. encore sous la neige aujourd'hui et température un peu
moins polaire. on vous embrasse.A bientôt pour d'autres aventures!
christine


Patrick et Nadège 05/12/2010 11:15


Coucou de la Réunion
Faites quand même attention avec ces grosses bêtes...
Excusez-nous de ne pas avoir donné beaucoup de nouvelles ces derniers temps, beaucoup de boulots en cette période touristique sur le petit caillou...mais les vacances approchent, en route pour
Madagascar du 25 déc au 13 janvier prochain... Nous vous embrassons bien fort et passez de bonnes fêtes de fin d'année!
Nadège Patrick et Paco


françois-enimie monique 03/12/2010 12:00


Et bonjour,
Vous prenez un nouveau souffle et nous en montagne on essaye de ne pas se casser la g..... -10 ce matin à Gap, et le sol passablement gelé, l'hiver nous fait voir qu'il peut être très en
avance....
Fred, il faut être courageux mais pas téméraire, j'ai tjrs en tête ce collégue qui s'est fait charger par un éléphant en prenant des photos, il n'a pas survécu... Alors en plus, bouffé par des
lions...... non, St Blandine n'est plus d'actualités... la prudence s'impose face aux animaux, comme aux hommes quelquefois, mais les Massaï ont l'air bien sympas... en ramenérez vous undans vos
bagages...
Enfin je vois que la bonne humeur semble présente malgré les pv.... ya pas que Sarko qui a besoin de fric.....

Je vous embrasse tous deux et vous souhaite une toujours bonne route....
monique