Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de fredanik 1ers voyages de plusieurs mois : l'Afrique ! avant l'Amérique...

Soudan : Fin

fredanik

6 626 princesse transhumanteSoudan : lunettes et transhumance !

C’est donc à côté de notre camping, à Khartoum, que ns avions remarqué un grand centre appelé « SOS Children ». Ns ns sommes dit que ça pouvait être une organisation où donner des peluches que ns avions rassemblées, ainsi que des savons et des serviettes de toilette, et bien sûr des paires de lunettes de soleil pour enfants et adolescents.

En effet, ns sommes accueillis par « Baba », le directeur papa de ces enfants non désirés et élevés là. C’est en fait une organisation internationale, basée au Maroc, qui s’occupe de la santé, de la nourriture, des loisirs et de l’éducation des enfants jusqu’à ce qu’ils aient trouvé un travail ou, pour les filles, jusqu’à ce qu’elles se marient. Il y a 15 maisons de 9 enfants avec une « maman » et une jeune fille aidante, ce qui fait 135 enfants entre 0 et 14 ans. Une maison avec 9 jeunes filles de + de 14 ans se trouve dans le même complexe. En ville, ils ont une autre maison où ils accueillent 77 grands adolescents.

La première réaction de Baba devant les peluches et les lunettes que ns avons données a été de dire : « ce seront des récompenses pour les enfants qui auront bien travaillé ! ». Le lendemain, lorsque ns y sommes retournés, certains avaient déjà dû être assez sages car c’est avec des lunettes de soleil sur le nez qu’ils sont accourus vers ns !!!

Pour les lunettes de vue, une centaine (merci Grenoble !), c’est donc à des professionnels que ns voulions les donner. A une demi-heure de tuktuk de notre camp se trouvait un hôpital spécialisé ds les maladies des yeux et c’est avec plaisir que le personnel a pris ces lunettes « pour les plus pauvres ».

Tous ces gens ns ont chaleureusemt remerciés et à notre tour, ns remercions les « généreux » donateurs qui ns ont permis de vivre ces moments si forts en émotion.

Le 23 août, ns prenons la direction de l’Ethiopie en suivant au début non plus le Nil, mais le NIL « BLEU » qui n’en a que le nom… La route passe au milieu d’énormes étendues d’eau marron. Les villages, composés de huttes rondes en branchages, ont les pieds ds l’eau, résultat des pluies torrentielles en Ethiopie et vers le sud du Soudan. Ns sommes sur des plateaux très agricoles et dès 5h du matin, tout le monde, de 7 à 77 ans, va travailler aux champs. Ns croiserons des milliers de vaches-zébus montant vers le nord. Heureusemt, ns rencontrerons un homme sur un âne qui parle parfaitemt anglais et qui répondra à nos interrogations. Ces énormes troupeaux sont en fait une transhumance annuelle. Ils fuient les pluies torrentielles et leur cortège d’inondations et de maladies du sud pour rejoindre des climats plus sereins et de meilleurs pâturages. Et quand ils reviendront, ds 3 mois, sur le chemin et chez eux, ils trouveront une herbe haute et grasse. Images aussi merveilleuses qu’insolites de ces femmes, belles, habillées de tissus colorés et parées de bijoux, assises sur des sièges extravagants, sur de grands bœufs, telles des princesses des mille et une nuits… Une seule de ces images vaut un voyage, parfois difficile, de 4 mois et demi…

Déjà à la frontière, ns ressentons une ambiance différente : la pluie, et du monde partout ! La douane et la police sont dispersés ds des bâtiments inconfortables, et le 24 août après-midi, ns passons la « frontière » avec l’Ethiopie qui n’est en fait marquée que par la présence d’un pont sur un ruisseau !!!

 

 

Commentaires

beau yves 27/08/2010 21:42


De retour de vacances;bien eu votre mail et visiter l'ensemble du blog que l'on a pas pu consulter dans les landes.je vous ai envoyé un mail plus detaillé sur votre adresse free; et j'espère que
cela à marché.Toujours bravo pour les commentaires detaillés et les photos qui nous permettent de voyager sans trop souffrir de la chaleur.A plus .Yves


Marianne et Sylva 26/08/2010 20:53


Merci pour votre récit qui nous intéresse toujours . Bonne continuation .
M&S
Géraldine et sa famille sont à Chateauroux-les-Alpes ( Embrun) pour le moment ...


monique francois-enimie 26/08/2010 18:49


salut les amis voyageurs
que de chemins parcouru déja!
je suis à alés en galère avecmaman dont l'état décline chaque jour et je cherrche une maison de retraite, un casse tête....
jevous écriraiplus longuement de chez moi mais pas tout e suite!!!
des bisous et continuez bien votre beau voyage et vs actions humanitaire
à bientot


Patrick et Nadège 26/08/2010 15:02


Bonjour
un p'tit coucou du p'tit caillou, nous vous avons un peu abandonné car très occupé avec le boulot et la famille en vacances à la Réunion! Paco a fait son entrée au lycée...15ans...déjà...il est en
BAC PRO géomètre topographe, cela nous rappel quelqu'un... bises à vous et à tous les Africains!


Berger Cécile foyer rural de Buffières 26/08/2010 14:45


bonjour,
nous suivons votre périple depuis Buffières avec grand intérêt et comme nous avons la rencontre des habitants de la commune ce week-end nous donnerons des nouvelles aux habitués de vos conférences.
Continuez bien et profitez des belles rencontres que vous pouvez faire