Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de fredanik 1ers voyages de plusieurs mois : l'Afrique ! avant l'Amérique...

Egypte : fin...

fredanik

5 265 E Louxor    Louxor

Départ de Safaqa par une route qui emprunte un défilé à travers une chaîne de montagnes, entre rochers et dunes, pour atteindre un plateau désertique où ns serons quasi seuls car c’est une nouvelle route payante. De Qena, ville non touristique où ns ne passons pas inaperçus lorsque ns faisons nos courses, jusqu’à Louxor, ns suivons la vallée verdoyante du Nil où  ns retrouvons le vrai visage de l’Egypte, càd ses nombreux paysans sur leurs ânes. A l’entrée de Louxor, nos thermomètres battent des records : 54 dehors, 47 dedans ! Au camping, ns retrouvons Louis, et 9 Anglais ds 3 4X4 en route pour l’Afrique du Sud (Kent-Capetown en 6 semaines !!!). La petite piscine et les douches ne parviennent même pas à ns rafraîchir ! Coup d’oeil rapide aux temples de Louxor et de Karnak. Le long du Nil, les nombreux bateaux des touristes (anik en a fait partie !). Après 2 nuits et journées torrides, ns partons dès l’ouverture de la route (6h du matin) en convoi. Ns laisserons Louis et les Anglais pour visiter le temple d’Edfou, petit mais très bien conservé. Il est 8h du matin et ns sommes pratiquemt seuls. L’ensemble des murs et plafonds est sculpté de personnages et de textes racontant l’histoire des grands et des petits.

Arrivée à Assouan où Louis ns attend avec impatience : ns devons, en 2h, faire tous les papiers et rendre les plaques pour pouvoir bénéficier de la dernière place sur la barge pour le Soudan que Louis ns a réservée ! C’est un parcours du combattant, tous les bureaux sont éloignés les uns et des autres et ns ns confrontons à nouveau à l’absurdité des bureaucrates égyptiens. C’est lorsque ns prenons nos places sur le bateau que ns rencontrons Claudia et Stefano, couple turinois avec lequel ns allons faire un bout de chemin  ( http://www.torino-capetown.eu ).

A cause de la chaleur, le ccar se retrouve sans batteries pour la cellule, ce qui implique plus de frigo (il ne marchait déjà plus au gaz !), plus d’eau et plus de lumière. De toutes façons, il va rester 3 jours sur la barge, ns verrons au Soudan ! Du coup, 2 nuits au « New Abu Simbel Hôtel » (air conditionné bienvenu, les puces un peu moins…) et ns retrouvons les Egyptiens mercantiles et arnaqueurs, bien que ns ns soyons bien marrés avec certains commerçants ! La veille du départ, ns mettrons laborieusemt le ccar sur la barge. Son embarquemt est impossible sans dégât ds sa position initiale et bien que ce soit à la main, Fred exige qu’ils déplacent la barge car même ds sa nouvelle position, l’attache remorque frottera… Il aura fallu + de 4h pour les formalités du véhicule !

Le 9/8 à 8h30, ns embarquons pour notre croisière de luxe (hum hum…) qui démarrera… à 17h ! Ns avions des places sur des sièges (90 euros, + de 400 pour le ccar !) mais les odeurs nauséabondes, dès le départ, ns poussent à ns installer, comme les Anglais, sur le pont, à côté de la capitainerie, sous notre tarpe (voir photo), d’où l’équipage essayera vainemt de ns déloger. Heureusemt, le spectacle du chargemt anarchique des barges ns fait passer le temps.

Les conditions d’hygiène et la chaleur seront difficiles à supporter, mais plusieurs récompenses : découverte de merveilleux paysages sur le lac Nasser, coucher et lever de soleil, et le fameux temple d’Abu Simbel.

Arrivée à Wadi Halfa, au Soudan, où ns sommes enfin en Afrique !

 

Info vérité : après 4 semaines en Egypte, plus de 2 mois de chaleur étouffante et de mauvaises nuits, ns ns demandons si ns avons vraiment envie de continuer le voyage !!! Ns sommes fatigués des tracasseries administratives. Ns ns disons cependant que le plus dur est derrière ns, et la rencontre de Claudia et Stefano, qui sont ds les mêmes interrogations que ns, ns relance ds notre envie de continuer le voyage.

  

Commentaires

monique françois-enimie 07/09/2010 14:47


Salut,
Me voila de retour à Gap, maman en maison de retraite dans les Cévennes, ouf!!! après un bon mois de galère éprouvante.. je viens de lire vos commentaires et je me dis que vous avez bien du
courage, peut être malgré tout rentrerez vous avant la date prévue ? mais non, il faut continuer puisqu'en vérité tout se passe dans la bonne humeur et la nourriture frugale permet un régime
salutaire (sourires). Mais je comprends que par moment le découragement soit présent surtout devant les tracasseries administratives. En France de ce côté là c guère mieux, en ce jourde
manifestations pour les retraites!!!!!
J'ai récupéré les photos et le texte des lunettes et vais faire un petit article sur le Dauph pour donner de vos nouvelles à tous ceux qui s'étaient intéressés à votre voyage, en espèrant qu'ils
n'ont pas oublié!!!!! aujourd'hui il pleut, et la t° a baissé de plusieurs degrés..... je crois que je ne pourrais pas vivre avec 54°.... c bien aussi que vous puissiez faire votre chemin avec des
européens, rassurant, et réconfortant.
J'attends tjrs des nouvelles avec impatience...
Mathilde est rentrée en 6ème, j'ai oublié de lui demander si elle vous suivait toujours!!!
Finalement la vie ici est bien monotone à côté de vos aventures, nous allons pouvoir nous abreuver de photos et films que Fred aura eu le grand plaisir de faire...
je vous embrasse, à bientôt
monique