Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de fredanik 1ers voyages de plusieurs mois : l'Afrique ! avant l'Amérique...

Bienvenue en Namibie !

fredanik

Bienvenue en Namibie !

9n 001 il manque Bernard!La bande de Caprivi (entre Zambie, Angola et Botswana) n’est pas des + sûres : bien des voyageurs rencontrés étaient étonnés que ns la traversions… Et ils avaient raison : sur env. 500km, ns avons été victimes de 2 agressions ! La première, après avoir traversé la frontière sans encombre : ns allons chercher de l’argent au distributeur à Katima Mulilo. Sur la route, juste après avoir mangé ds le ccar toutes portes et fenêtres ouvertes (il fait 35° !), une voiture qui ns suit depuis 3-4km ns double, ns fait une queue de poisson feux de détresse allumés. Toujours confiants, ns pensons, comme cela ns est arrivé quelques fois, que les gens ns arrêtent pour ns parler de notre voyage. 2 hommes descendent et, à leur attitude, ns comprenons de suite que leurs intentions ne sont pas amicales. Ns reculons pour ns dégager, ils reculent. La route est assez large, ns repartons en avant pour les doubler par la droite, ils ns bouchent la route ! C’est alors que ns les dépassons plein pot à gauche, turbo à fond, décrassage du moteur assuré ! Le passager de la voiture invective le pilote mais déjà, ns pouvons les regarder ds nos rétroviseurs ! Heureusemt, ns avons eu affaire à des amateurs. Et c’est à la sortie de Caprivi, 2 jours + tard, que garés sur le parking d’un grand magasin à Rundu, ns redémarrons. Un gars d’une trentaine d’années se jette sur le capot, frappe violemmt du plat des 2 mains notre pare-brise. Le choc est si fort que ns croyons que le pare-brise est cassé ! Ns regardons d’un air interrogatif le gardien du parking qui est là et qui ns fait comprendre que cela ne le regarde pas ! Le jeune fait le tour du véhicule en hurlant, il ns insulte, ns démarrons et le laissons à ses divagations agressives. Mais entre les 2, heureusemt, ce fut encore une fois la traversée d’un parc avec les émerveillemts de la nature : gazelles, mangoustes, à – de 20m un troupeau de buffles, et un éléphant solitaire que ns admirons depuis la voiture… sans la quitter !!! Deviendrions-ns raisonnables ? Du coup, ns avons passé 2 nuits ds des camps communautaires où des plates-formes ns ont permis d’observer les hippopotames et les oiseaux tissant leurs nids au bord de l’Okavango… Les mouches tsetse (que ns prenions pour des taons !) ns poursuivent et ns piquent depuis Kasanka... et Anik qui dormait deja tout le temps !!! Malgré nos incidents, ns avons maintenant repris nos bivouacs ds le bush et retrouvé, après plusieurs milliers de km de traversée d’une savane boisée rigoureusemt plane et monotone, les kopjes (petites montagnes) de la Namibie que ns avions tant aimée il y a 11 ans (clin d’œil à Bernard W. qui ns manque…). Petite visite à la météorite de Hoba : 50 tonnes tombées il y a 80.000 ans !

En route pour Etosha puis le pays himba !

P.S. Notre sentiment. En 10 jours, ns avons eu 5 expériences d’agressions, 2 avec les animaux où ns étions allés trop loin, de façon volontaire ou non, et 3 avec les hommes, où seule notre image de gens trop riches est à l’origine. Les 2 avec les animaux ns ont réellemt fait peur, mais le fait que ce soit naturel et justifié, il ne reste que la joie de s’en être sortis, et en fait de bons souvenirs. Pour les autres, n’étant personnellemt pas responsables, et la motivation, même si les moyens sont différents, n’étant que l’argent, il ns reste, de la colère pour Fred, et des craintes pour la suite du voyage. Ns ne tombons pas ds la paranoïa car ns reprenons nos nuits solitaires ds le bush, sachant que la violence est liée à la misère urbaine. Vive la nature ! 

Commentaires

pat.noé.marceau 13/01/2011 21:07


coucou les copains!!! ou etes vous????? coincés entre un lion et un éléphant?????
gros gros bisous de nous 3!!!
Pat et ses gars (qui n'en finissent pas de se chamailler!!!)


Mary & Manu & Lola 03/01/2011 18:44


salut les baroudeurs, c'est Mary qui pour une fois vous écrit et continue de réver à travers votre périple, même si quelques fois c'est décourageant de toujours devoir être sur ses gardes, je pense
que vous devez apprécier la beauté des paysages et surtout de prendre le temps de vivre, ça ça n'a pas de prix... continuer de bien en profiter et pensez à ceux qui doivent vivre avec une
montre...
gros gros bisous à tous les deux et tous nos voeux de bonheur
les MM's