Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de fredanik 1ers voyages de plusieurs mois : l'Afrique ! avant l'Amérique...

Roumanie 2016

fredanik

A la rencontre des ours...

Après avoir traversé rapidement l'Italie, ns bivouaquons vers un col boisé entre la Slovénie et la Croatie. Lors de la rituelle balade de fin d'après-midi, ns rencontrons notre 1er amoureux d'ours qui ns explique comment les éloigner en ouvrant tout grand notre manteau ;-)

Ruches en Slovénie

Ruches en Slovénie

Une traversée de la Serbie et ns entrons en Roumanie par Timisoara, ville connue par les incultes que ns sommes avant tout pour sa bière... En ns dirigeant vers Brasov et sa concentration d'ours, buts de notre voyage, ns prenons la fameuse « Transfagaras », route taillée ds la montagne, très touristique. Le tourisme, en Roumanie, se résume aux Roumains vivant à l'étranger, qui roulent comme des fous ds de grosses voitures, et qui laissent leurs déchets sur les parkings encombrés, surtout le dimanche... Ns faisons également notre 1er bivouac sous une pancarte « attention ! Ours ! Animaux dangereux ».

Roumanie 2016

Ns tentons quand même une balade mais sommes arrêtés par des forestiers qui ns interdisent le sentier : sont-ils vraiment si dangereux que cela ??? Ns sommes aussi sur la route du château de Dracula, le « vrai », avec ses 1.480 marches à gravir : il faut le mériter ! Quelques remparts, des gens empalés, enfin des statues !, le carcan : on est tout de suite ds l'ambiance !

Roumanie 2016

Ns passons ensuite à Bran, où se trouve le « faux » château beaucoup plus accessible, et où ns ns contenterons d'un super marché local. Tout au long du chemin, ns visitons de nombreuses églises orthodoxes (petites vieilles en bois et grosses nouvelles), pleines de fresques et d'icônes. Ns ne ns en fatiguons pas !

Roumanie 2016

Le 15 août, ns doublons une procession magnifique : des jeunes sont sur une charrette tirée par des chevaux et jouent du violon et chantent ! émouvante, cette foi !

Roumanie 2016

A l'entrée de Zarnesti, près de Brasov, un gentil Roumain ns indique un sanctuaire où sont regroupés de vieux ours ex-domestiqués qui ne pourraient plus survivre ds la nature. Mais ce ne sont pas eux que ns voulons voir, ce sont des ours DANS la nature. Ns visitons la maison du parc de Piatra Craiului, ultra informatisée et intéressante, sur la faune, la flore et la géologie de cette région. Ns demandons au directeur s'il peut ns dire où ns verrions des ours mais cela paraît compliqué et surtout improbable seuls. Par l'intermédiaire d'un guide du parc, ns acceptons l'offre onéreuse d'un garde-chasse : 50€/personne pour 3h d'observation, alors qu'un menu au resto coûte 2,5€ !!! Alors que ns ns attendions à crapahuter des heures, ns rejoignons en 4X4 un poste d'observation à 3 min à pied ! Mais ça valait le coup ! même si ns savons qu'ils les attirent là en les appâtant...

Roumanie 2016

Ours, ourses et oursons se succèdent ds une clairière, tout en restant sur leurs gardes, et ils sont vraiment impressionnants et semblent féroces ! L'image du « nounours » disparaît à jamais de nos mémoires... D'ailleurs, quand plus tard, ns ns promènerons ds une forêt où sont annoncés de nombreux ours, quand ns verrons des traces de pattes (énormes) et un caca (tout frais), ns serons partagés entre l'envie et la crainte de voir apparaître un de ces colosses... même s'ils sont plus petits que les grizzlis !

Roumanie 2016

C'est aussi du parc que ns partons pour 1h1/2 de marche ds la montagne pour un ancien monastère. Ns y sommes accueillis par un moine jovial qui a réhabilité cet endroit en reconstruisant une église en bois, moins chargée que beaucoup d'églises orthodoxes, et une hôtellerie. Il ns enverra visiter la grotte à l'origine du monastère (non, ns ne sommes pas revenus à Phuktal***) et ns offrira une tisane !

*** Phuktal est un monastère que ns avons visité au Zanskar, Petit Tibet

Roumanie 2016

Après une matinée ds la ville de Brasov, mais les villes ne sont pas notre tasse de thé ;-) , ns tombons sur la plus belle église fortifiée de Roumanie à Prejmer : un large rempart habité entoure l'église. Les 240 habitations sont magnifiques avec leurs balcons en bois côté intérieur, et le chemin de ronde couvert. Certaines de ces pièces sont transformées en "musées" sur les activités artisanales et la vie d'antan.

L'intérieur de l'église fortifiée avec les habitations où les gens se réfugiaient en cas d'attaque

L'intérieur de l'église fortifiée avec les habitations où les gens se réfugiaient en cas d'attaque

L'église fortifiée de l'extérieur

L'église fortifiée de l'extérieur

Autre curiosité incontournable : les « volcans » de boue de Berca. En fait, cela n'a rien à voir avec des volcans : ce sont des cônes gris d'où sortent des gaz qui font des bulles de boue liquide. C'est amusant et parfois surprenant !

Roumanie 2016

Ds les Carpates et les campagnes, les routes sont souvent étroites, parfois en terre, mais cela ns permet des bivouacs souvent fabuleux, au milieu de nulle part ! Les gens sont souvent étonnés de ns trouver là ! Ds les gorges de Bicaz où ns adopterons un ours en peluche, c'est touristique mais impressionnant !

Gorges de Bicaz

Gorges de Bicaz

Ds un village où ns ns arrêtons près d'une église, ns sommes invités à ns installer près de l'épicerie-bistrot où nos hommes partagent un verre avec les autres... mais ns préférons aller à l'orée de la forêt, avec toujours l'espoir de voir des animaux...

Roumanie 2016

Lors d'une balade le lendemain, ns rencontrerons un berger perdu ds la montagne, qui fait son fromage et ns le fait goûter, moments de pur bonheur !

Le feu qui chauffe le lait est au milieu du chalet en bois...

Le feu qui chauffe le lait est au milieu du chalet en bois...

Alors que ns cherchions un parc où des bisons ont été réintroduits, le ccar de nos copains se fait entrer dedans. Ns passerons la nuit près du garage où la partie mécanique sera réparée et la cellule rafistolée pour permettre de continuer le voyage.

Roumanie 2016

De temps à autre, ns rencontrons, soit en ville, soit perdus ds la campagne ou la forêt, des Roms qui vivent ds des conditions indescriptibles.

Ns repartons vers le nord, en longeant la frontière de l'Ukraine, vers les régions touristiques de Bucovine et de Maramures. La spécialité de la Bucovine est les œufs peints. Une dame, artiste renommée, ns fait visiter son magasin et sa collection d’œufs peints du monde entier : dommage que cela manque de chaleur humaine !

Cet oeuf peint a été photographié en face d'une église hongroise...

Cet oeuf peint a été photographié en face d'une église hongroise...

Ds le Maramures, les maisons en bois typiques sont vraiment très belles et finement dentelées. Les fontaines et les puits, où ns reprenons de l'eau, sont parfois aussi des occasions de rencontrer les gens. Alors qu'Annik photographiait une de ces jolies maisons en bois travaillé, la propriétaire, une couturière, ns invite à la photographier ds toutes les pièces de sa maison, envahies de tissus, coussins bariolés... les photos sont parties par la poste ;-)

Roumanie 2016

A Sapanta, lors de la visite du « cimetière joyeux » (très coloré et où un plaisantin écrit une note marrante sur chaque mort ;-), ns visiterons plein de boutiques qui vendent des bibelots (comme ds tous les endroits touristiques) et ns verrons le seul camping-car (des Français!) de tout le voyage !

Roumanie 2016
Roumanie 2016

Sur la route vers la Hongrie, ns ns arrêtons à la « grotte des ours », où 147 crânes ont été découverts : les stalactites et -mites sont impressionnantes et parfois suggestives (Madone, ourson qui descend une falaise, etc.)

Ns rejoignons ensuite la Hongrie. Au début, ns traversons des villes thermales très touristiques où ns dégustons des glaces,

Roumanie 2016

mais pour les bivouacs, la phobie des migrants ns compliquera la vie.

Déjà à la frontière, ns avions vu les 2 rouleaux superposés de fil barbelé, et lorsque ns ns arrêtons, les gens prennent peur et, pour certains, ns envoient carrément la police.

Roumanie 2016

Pourtant, des gens ns donneront quand même des paprikas ! Et ns dormirons sur le parking d'une usine de transformation des paprikas en poudre.

Roumanie 2016

Trop rarement à notre goût, ns avons pu acheter de temps en temps des fruits et légumes directement à des paysannes.

Roumanie 2016

Ns longerons le fameux Danube au bord duquel ns ferons une de nos balades quotidiennes.

Roumanie 2016

Puis retour par le nord de la Croatie et la Slovénie où, ns l'avons déjà dit, ns reviendrons car c'est vraiment sauvage, montagneux et plein d'ours aussi.

Ns ns trouvons enfin, vers midi, vers un de ces restaurants où ils font d'énormes barbecues avec un porc et un mouton entiers : c'était excellent... mais ns avons retrouvé les prix en euros !

Roumanie 2016

En résumé, ce voyage éclair a plus été une incursion ds le temps : les charrettes tirées par les chevaux,

Roumanie 2016

les femmes au puits,

Roumanie 2016

les maisons en bois ...

Roumanie 2016Roumanie 2016

...où chacun a sa basse-cour, son cochon et sa vache qu'on promène...

Roumanie 2016Roumanie 2016
Roumanie 2016
Roumanie 2016Roumanie 2016

Toutes les femmes accourent au puits quand elles ns voient !!!

Commentaires

Romane 21/03/2017 12:23

Hello, je suis toute nouvelle sur votre blog et je trouve cet article super sympa. Je ne savais pas qu'il était possible d'éloigner les ours en ouvrant son manteau, lol. Le château de Dracula a l'air génial et les photos sont belles.

fredanik 16/05/2017 15:45

Pour les ours, le monsieur qui ns l'a dit semblait sérieux ;-)

fredanik 16/05/2017 15:43

Merci ! bons futurs voyages à toi ;-)